L'inhabitée

Jeudi 19 à 20h30
et
Vendredi 20 à 15h

Helga M. Novak


Née en Allemagne en 1935, enfant sous les bombardements de Berlin, puis jeune fille dans la naissante RDA, Helga M. Novak abandonne sa nationalité est-allemande en 1966 et, après des années d'errance européenne, trouve refuge dans un village de la Poméranie polonaise : "Mal tolérée en ce lieu je m'enfuis/dans les profondeurs chez ces gens de jadis/mon gobelet en entonnoir sous le bras/Je suis la prestidigitatrice des sables/et j'ai des yeux derrière la tête..." Wolf Biermann parla de la "rude douceur" de sa poésie. Apre, heurtée, tourmentée, elle mêle nostalgie et résistance, douceur et violence : "Tes yeux ont perdu en couleur/tu les as fixés très loin/en quête d'un horizon/invisible qui ne reflète rien."

inha visu affiche.jpg