Manifestation du 4 juin à Carcassonne

Chers amis du théâtre de Ségure,


Merci à toutes et tous de votre précieux soutien. Il nous conforte dans la légitimité de notre combat pour sauver notre théâtre et nous savons que vous êtes là, si près de nous, parce que comme nous, vous ne pouvez-vous résoudre à cette fermeture stupide et injuste.

Photo: Claude Boyer


La manifestation du 4 juin s’est déroulée dans d’excellentes conditions. Il faisait beau, nous étions entre 40 et 50, c’est-à-dire un groupe propre à se faire entendre.

On nous a donc entendus, en ville, entendus et vu défiler avec nos pancartes souriantes, notre grande banderole (merci à ses auteurs) refusant la fermeture, notre mégaphone et la voix forte du groupe disant non à cet avenir inacceptable. Quelques photos accompagnent cette lettre, elles vous donnent une idée de ce que fut cette matinée.

Après un discours tenu devant la préfecture, nous avons déposé un courrier adressé au préfet dans sa boîte aux lettres, courrier doublée d’un autre en recommandé avec accusé de réception comme il se doit, et maintenant il nous faut attendre sa réaction.

Pour nous et vous toutes et tous, rien n’est fait encore. Maintenons la pression. Continuons inlassablement à faire signer la pétition (https://chng.it/VMn9m4Sh), relançons-la, elle se calme un peu ces derniers temps, n’hésitons pas à demander non seulement la signature mais aussi un commentaire. Il y en a de très précieux. Ariane Mnouchkine par exemple a signé en commentant sèchement : « on ne ferme pas un théâtre ». On ne sait jamais, cela nous servira.

Après, nous irons plus haut si nous ne sommes pas entendus. Le préfet est sous l’autorité du ministre de l’intérieur et du premier ministre.

Mais il y a aussi le ministère de la culture et la présidence. Peuvent-ils laisser fermer un théâtre ?


Nous gardons confiance et vous embrassons.


NON NON NON A LA FERMETURE DU THEATRE DE SEGURE.

Abonnez-vous à notre Blog
Restez informé

Merci de vous être abonné.

Posts Récents